Flash info !

Fermeture de l'ESCALE et de la Médiathèque du 10 au 15 août.

Au Moyen-Âge, on y trouvait la Maison de la Ville ou maison Consulaire (ancêtre de notre mairie actuelle) et la chapelle Saint-Jacques. Devenue lieu de culte catholique, de terribles inondations emportent le rempart avec la Chapelle. Le bâtiment devint successivement une filature et enfin une tonnellerie puis prit le nom de Salle Ferrier ( M. Ferrier fut le donateur de la salle à des associations laïques ). On y pratiquait la danse, le ping-pong et c'était le lieu de réunions pour divers clubs comme la spéléologie ou le ski club. C’était l’ancêtre du foyer rural ! Sa grande époque fut aussi celle des bals, où accourait toute la jeunesse de la région. En 2001, la municipalité a racheté la Salle à l’Association des Parents d’Elèves de l'Ecole publique.

  

Ce porche ( le mot Bémi signifiait Bohémien en occitan du Xe au XIIe siècle ) était l'ancien passage pour accéder à l'église du Plan, et permettait également de se rendre dans les villages voisins.

 

Le Prieuré Saint-Martin, de style roman, datant du XIIe siècle est situé sur un promontoire entre la montagne de la Fage et la montagne des Cagnasses. Il comporte une église, les bâtiments presbytéraux et un cimetière. L'association "Asphodèle le Prieuré" a pour objectif la sauvegarde et l'animation du Prieuré, ainsi que la protection de son environnement.

 

Ce passage donnait accès aux anciens remparts et au chemin de ronde. Du côté des habitations, ce passage dessert des caves, tandis que du côté des remparts de nombreuses traces et quelques vestiges ponctuent son parcours.